dimanche, 06 octobre 2013 11:22

Fracas et déchirements...

Finalement quelle violence dans nos trois jardins...!

Un jour Esaïe le prophète a du faire ce constat: "Nous sommes depuis longtemps comme un peuple que tu ne gouvernes pas et qui n'est point appelé de ton nom! (Et nous?) Oh si tu déchirais les cieux et si tu descendais ..."

Dieu avait tout prévu, mais il fallait que quelqu'un le déclare, c'est cela travailler avec Dieu ... "Offrir nos bouches, nos langues"...

Et la "parole" est descendue, elle a été faite chair ... A son baptème Jésus vit les cieux se déchirer... Et le Saint-Esprit descendre ...

Dans le jardin du Golghota lorsque Jésus rendit l'esprit le voile du temple se déchira du haut en bas, les rochers se fendirent, ou se déchirèrent ... des sépulcres s'ouvrirent ...

A la pentecôte, il vint du ciel un fracas comme celui d'un vent impétueux ... C'est au "bruit" de ce fracas que la multitude est accourue ... pour constater la "plénitude du Saint-Esprit" ... sans laquelle le travail avec Dieu est compromis ...

"Décoiffant "...